La deuxième journée de grève dans ThyssenKrupp Norte S.A.

Après l’arrêt du 18 août passé, hier 25 de ce mois, les travailleurs de la factorerie ThyssenKrupp Norte ont recommencé l’arrête de la production à l’intérieur du calendrier de mobilisations qu’ils ont prévu (sept journées en août et quatre en septembre).
Le Comité d’Entreprise, intégré d’UGT, CSI et CC.OO., accuse à l’équipe de direction de l’entreprise de ne pas arriver à un accord sur la convention collective qui est négociée, ainsi que de mettre en danger les 301 postes de l’entreprise.
Le conflit continue quelques mois après le commencement des négociations, avec un ERE que l’entreprise a retiré à cause de la réclusion jouée par la totalité du Comité plus les trois délégués syndicaux.
Le Comité d’Entreprise considère inacceptable qu’après les exercices 2010-2011, avec des bénéfices record de 4,7 millions d’euros, la direction n’est pas capable de faire attention aux demandes modestes des travailleurs par rapport à la convention, encore plus si on tient en compte que la montée salariale moyenne du emsemble de travailleurs outre une convention a été de 3,5 %.